Grève : 5 étapes pour passer du métro au vélo

RTT ? Télétravail ? Non, toi, le 5 décembre, pas le choix, tu dois aller au bureau. Et, cette fois-ci tu es déterminé.e : tu vas prendre ton VELO ! Tu as bien raison. Par contre, le vélotaf, ça demande un peu de préparation. Alors, pour toi, novice, on t’a préparé un petit guide pour débutant.e à vélo

Jour de grêve sur le RER : passe du vélo
#angoisse
Crédits : Jean-Pierre Dalbéra
  • Trouve un vélo

Tu n’as pas de vélo ? Tu envisages le Vélib, Vélov ou JUMP ? Franchement, on adore, mais le 5 décembre, fausse bonne idée. Ils vont être pris d’assaut. Acheter un vélo ? Oui ! Mais pas si vite, c’est un investissement auquel il faut réfléchir tranquillement. Le mieux ? Le vieux biclou de ta grande tante, de ton grand-père, le vélo que ton frère a acheté il y a quatre ans et dont il ne s’est jamais servi… autant de bicyclettes qui dorment dans des caves et ne demandent qu’à reprendre du service. Heureusement que tu es là.

  • Révise-le

Ok, te voilà équipé.e. Selon le temps qu’a passé ta monture dans la cave ou dans le grenier, elle est en plus ou moins bon état… Avant toute chose, il s’agit de lui mettre un coup de pompe. Le plus simple ? Le local à vélo de ton immeuble. Un voisin généreux y aura sûrement laissé sa pompe.

Sinon, tu as aussi des pompes en libre-service en ville :
À Paris : https://urlz.fr/b2j5
À Nantes : https://urlz.fr/b2iQ
Pour les autres villes, il en existe quelques-unes, mais on n’a pas trouvé de cartes (on attend vos éclairages !)

En dernier recours, passe dans la boutique vélo la plus proche, ils s’en occuperont pour toi.

  • Equipe-toi

Pneu, all good ? Ok, maintenant, les lumières. Essentiel, encore plus en hiver. A l’avant, et à l’arrière, c’est obligatoire, et surtout indispensable pour être bien visible. Bien sûr, on te propose nos produits, c’est les meilleurs. Pour débuter, ce kit est top :
https://jesuisavelo.com/nos-produits/eclairages/eclairages-avant/kit-lumiere-arriere-et-avant-knog/

kit éclairage knog vélo ville chaussette

Le cadenas : pour éviter que le rêve ne tourne au cauchemar et ne te dégoûte une bonne fois pour toute du vélo, il faut éviter le vol. Et pour ça, une seule solution, on ne cessera de le répéter, un BON antivol ! On te recommande lui, le top niveau qualité/prix.
https://jesuisavelo.com/nos-produits/antivols/antivols-u/antivol-u-combine-evolution-mini-7-avec-cable-flex-kryptonite/
En plus Kryptonite assure ton vélo gratuitement avec ton cadenas. Sympa, non ?

Le casque n’est pas obligatoire, mais il va te donner un look de folie un sentiment de sécurité nécessaire pour un décollage en sérénité. Nous, on adore celui-là :
https://jesuisavelo.com/nos-produits/casques/casques-urbains/casque-velo-urbain-heritage-franc-thousand/

casque thousand speeway creme
  • Prévois ton itinéraire et le parking de ton vélo

Essentiel ! Prévois minutieusement ton chemin. Privilégie les itinéraires cyclables (jamais très agréable de partager sa voie avec les voitures – ou pire, les deux roues). Pour ca, le top, c’est Géovélo, le Google Maps du vélo. A trouver en ligne ici, ou mieux, en appli sur ton téléphone.

Pense aussi au parking pour ton vélo ! Au bureau, repère les collègues qui viennent à vélo et demande-leur où ils s’attachent. Tu verras, c’est super ambiance entre cyclistes. Vois s’il y a des places vélos dans le parking de l’immeuble (depuis quelques années, c’est obligatoire !). Le mieux reste de garer son vélo à l’intérieur, mais avec un bon antivol, il est largement possible de le laisser dehors sur un point d’attache.

Conseil d’ami. Fais une première fois le trajet avec un vélo en libre-service. D’ailleurs, si tu habites en Ile-de-France, l’association MDB propose de faire du co-vélotaf : le but est d’être accompagné.e et guidé.e par quelqu’un qui fait le trajet tous les jours et qui prendra le temps de te guider dans tes premiers coups de pédale. Regarde au moins cette carte pour voir par où passent les autres ! 😉

Le jour J ? Tu peux embarquer ton déo et un t-shirt de rechange pour plus de confort au bureau (nous chez JSAV, on ne met même plus de déo).

Et dernière chose. Ton trajet brûle un paquet de calories, alors augmente un peu la taille de ton casse-croute !

  • Transforme l’essai

Le vélo, c’est comme… le tennis. Ton premier match n’était pas le meilleur, ton premier trajet vélotaf ne le sera pas non plus. Mais tiens bon : au fur et à mesure, tu vas gagner en confiance sur ta monture et prendre de plus en plus de plaisir. Chaque jour, tu vas trouver des moyens d’optimiser ton trajet, savoir où te placer pour ne pas te faire coincer à ce maudit carrefour, et trouver les meilleures pistes cyclables…On croit en toi !

2 Commentaires sur “Grève : 5 étapes pour passer du métro au vélo

  1. Vaness says:

    Bravo les gars.
    Va gonfler ton vélo chez ton vélociste mais en revanche n’oublies pas d’aller sur internet pour te procurer tous ce que tu aurais pu t’acheter chez ce même vélociste qui t’a gentiment rendu service.

    • Publio Crété says:

      Bonjour, merci pour votre commentaire ! Nous sommes ravis de voir que nos lecteurs.rices sont aussi engagé.e.s que nous et prennent le temps de nous écrire des commentaires.

      En effet, nous vous invitons à acheter de beaux produits sur notre site et à gonfler vos pneus en boutique, et ce pour deux raisons.
      D’abord, notre métier c’est de trouver des accessoires pour le vélo au quotidien qui soient beaux, agréables à porter/utiliser, pratiques & malins et respectueux de l’environnement. Parce que nous croyons que l’adoption d’une solution (le #velotaf en l’occurrence) passe aussi par le plaisir et l’aspect ludique.

      Ensuite, contrairement à ce qu’on pourrait croire, les boutiques de vélo n’ont pas envie de passer du temps à gérer des stocks de parka, de casques, et de sacoches pour vélo. Demandez à votre réparateur.rice de vélo préférée s’il.elle a envie de vendre des articles textiles, par exemple. Vous seriez surpris du nombre de réponses négatives dans les petites boutiques, et c’est pour ça que nous sommes là.

      En somme, les boutiques de vélo et nous sommes les deux roues d’une même bicyclette, celle de la mobilité apaisée. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
en_USEnglish de_DEGerman fr_FRFrench